COVID-19 : L’Inde décide à nouveau d'approvisionner le monde en hydroxychloroquine.


COVID-19 : L’Inde décide à nouveau d'approvisionner le monde en hydroxychloroquine.
C'est comme un doigt d'honneur adressé à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Au lendemain du retrait de l'hydroxychloroquine des essais Recovery/Solidarity de l'Oms et d'Angleterre du fait de son "inefficacité" dans le traitement des malades Covid hospitalisés, l'Inde a décidé de lever l'interdiction d'exportation qui frappait cette molécule ce jeudi.
 
Selon le directeur du Commerce extérieur indien, l'hydroxychloroquine et ses formules peuvent être à nouveau exportées. L'inde produit 70% de ce dérivé de la chloroquine utilisé par beaucoup de pays dans le traitement du nouveau coronavirus.
 
Cette nouvelle décision des autorités indiennes devraient soulager la demande qui se faisait de plus en plus pressante. L'Agence France presse indique que  l'Allemagne, le Brésil, des pays d'Asie du sud-est et d'Afrique auraient demandé à l'Inde de les approvisionner en hydroxychloroquine. 
 
L’Inde avait interdit l'exportation de l'hydroxychloroquine pour satisfaire la demande locale d’autant que la molécule est utilisée dans ce pays en prophylaxie, c’est-à-dire dans le traitement préventif du coronavirus. 
 
Jeudi 18 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :