COVID-19 / KOLDA : Dr Yaya Baldé s’exprime sur la situation de la covid-19 dans la région.


COVID-19 / KOLDA : Dr Yaya Baldé s’exprime sur la situation de la covid-19 dans la région.
À la suite de la guérison de tous les malades positifs à la covid-19 qui étaient soignés au centre de traitement de Kolda, le médecin chef de région a fait le point sur ces bons résultats. Cependant, même si la région a fini par soigner tous ses malades, il ne faut pas relâcher la pression. Il faut maintenir cette dynamique puisque depuis le 13 juin  tous les patients sont guéris et rentrés auprès de leurs familles.

À en croire le médecin chef de région, le Dr Yaya Baldé, « nous avions au départ 70 malades. Et depuis le samedi 13 juin nous avons zéro patient suivi au centre de traitement des épidémies infectieuses de l’hôpital régional de Kolda. Bientôt une semaine que nous sommes à zéro cas, les activités se poursuivent. Nous souhaitons que cette dynamique se maintienne mais encore faudrait-il que tout le monde s’y mette... »

Pour maintenir cette dynamique, il précise : « l’heure n’est pas au relâchement, même si nous avons une dynamique encourageante dans l’évolution de la maladie. Mais, si nous ne prenons pas garde, les choses pourraient nous surprendre. C’est à ce niveau qu’il y a des inquiétudes quand nous constatons des relâchements au niveau de certaines populations. Il faut continuer à respecter les mesures barrières pour barrer la route au coronavirus. Et cela passe par le lavage des mains au savon, le port du masque et la distanciation sociale. Autant d’éléments que personne n’ignore puisque la sensibilisation est passée par là.»

Dans la foulée, il revient sur les stratégies mises en place : « Il n’y a pas de secret, l’ensemble des acteurs font leur travail. Nous sommes dans un cadre multi sectoriel et tous les démembrements sont importants. La population a également sa part à jouer par le respect des mesures barrières. Et c’est à ce niveau qu’il faudrait s’inquiéter parce qu’une chose est d’avoir des performances, une autre chose est de les maintenir. S’il y a ce relâchement constaté qui se poursuit, nous ne sommes pas optimistes en tout cas pour la préservation de cette situation. C’est pourquoi, j’en appelle à la population pour qu’elle se concentre davantage sur les mesures barrières. Elles sont plus d’actualité maintenant. Nous devons dans un élan communautaire jouer notre rôle dans la lutte.. »  
Vendredi 19 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :