COVID-19 : Déclaration de l’Institut Pasteur, deux mois après la confirmation du premier cas positif.


Mesdames et Messieurs,

 

Aujourd’hui, nous sommes à 2 mois après la confirmation du premier cas de coronavirus au Sénégal. Dans le dispositif mis en place par le Ministère de la santé, le rôle assigné à l’Institut Pasteur de Dakar est de faire les tests de diagnostics aussi d’appuyer la lutte contre le COVID-19 à travers la participation aux instances stratégiques et opérationnelles de coordination et apportant notre expertise en épidémiologie, recherche clinique et analyse des données.

 

Pour ce qui concerne les tests diagnostic, le premier suspect a été testé le 26/2/2020 et le premier cas confirmé l’a été le 2 mars. Depuis cette date, l’IPD a testé 16328 prélèvements de cas suspects, contacts et le suivi des patients hospitalisés à travers un laboratoire central à Dakar et 2 laboratoires mobiles déployés à Touba et Kolda (depuis le 9 Avril) sur instruction du Ministre de la santé pour renforcer la lutte au niveau des régions et permettre une détection plus précoce des cas de COVID-19.

 

Ainsi depuis le 14/3 le laboratoire de Touba a eu à tester 2341 pour 9 régions (Diourbel, Louga, Fatick, Kaolack, Kaffrine, Matam, Tambacounda, Kédougou et Sédhiou) et celui de Kolda depuis le 9 avril 2020 a eu à tester 1656 pour les régions de (Ziguinchor, Tambacounda, Sédhiou et Kolda).

 

A ce jour, les faits marquants sont:

 

- Une augmentation du nombre de tests d’un

facteur 9 entre le 2 mars et le 2 avril (Touba : 289 à 2052, Dakar : 1281 en mars à 9176 en avril et 1656 à kolda pour le mois d’avril) maximum le 1er mai avec 1034 tests sur les 3 laboratoires.

 

- Un traitement rapide des échantillons dont les résultats sont rendus dans la même journée s’ils sont déposés avant 20h.

 

- Un rendu des résultats qui est facilité par une plateforme digitale qui permet aux médecins chefs de districts et de régions d’accéder directement aux informations concernant les cas suspects, contacts et patients hospitalisés qui sont prélevés dans leur zone. Ce déploiement qui a démarré progressivement le 13 avril 2020 est terminé dans la région de Dakar et s’est mis en place à Tambacounda, Kaffrine, Ziguinchor et Saint louis.

 

Tout ce travail implique que la lutte qui est active au niveau communautaire puisse bénéficier de l’appui et engagement des populations.

 

C’est pourquoi je voudrais pour finir remercier les sénégalais pour leur comportement et le respect des mesures recommandées. Je voudrais aussi Mr le Président de la république pour son approche concertée et son écoute attentive à l’expertise sénégalaise, le ministre de la santé et de l’action sociale pour son leadership inclusif dans un esprit d’équipe, les instances de coordination stratégique et opérationnelle de l’épidémie, tout le personnel de santé, avec mention spéciale pour le professeur Seydi dont l’érudition et l’expertise nus permet d’avancer rapidement dans nos recherches pour une meilleure prise en charge des patients. Je voudrais pour finir remercier tout le personnel de l’Institut Pasteur de Dakar pour son engagement sans relâche depuis le mois de Janvier 2020 dasn al lutte contre le COVID19.

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

Samedi 2 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :