;COP 25 – « Side events » Stand Sénégal : « 3.000 emplois sont attendus en terme de retombées sur le PROMOGED… » (Expert)


Le Sénégal a organisé ce mercredi, dans le cadre de la COP 25, sa première journée « Side events » sur le thème « Réussir la mise en œuvre de la CDN à travers une gestion intégrée et durable des déchets solides », cela à travers l’approche sous régionale entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire. En effet, ces deux pays bénéficient d’un projet d’appui à la mise en œuvre de la contribution déterminée au niveau national sur le secteur des déchets solides avec l’appui du Canada et implémenté par ONU environnement.  

Ce projet permet au Sénégal de bénéficier de deux documents de stratégie de valorisation des déchets organiques, a expliqué Idrissa Diatta, le Coordonnateur de l'unité chargée du SITIG (Système Intelligent Territorial Intégré de Gestion) à l’Unité de Coordination de la Gestion des déchets solides (UCG). Ce projet pilote va lever d’autres projets et impulser la création d’emplois, a-t-il fait savoir.

 « 3.000 emplois sont attendus en terme de retombées sur le PROMOGED que l’UCG est en train de mettre en place. Et ce projet que l’on partage avec la Côte d’Ivoire va s’inspirer des différents documents de stratégie sur le composte et le biogaz pour impulser la valorisation des déchets organiques et impulser aussi l’économie de déchets », a-t-il ajouté. Le projet est de deux millions de dollars canadiens globalement, mais divisé entre les deux pays.

Il est à préciser que S.E.M Matthew Levin Ambassadeur du Canada en Espagne a participé à ce « Side events »

Le Dr Tiangouan Koné, Coordonnateur du projet CDN déchets en Côte d’Ivoire a apprécié sa mise en œuvre au moment où la Cote d’Ivoire s’est engagée en 2015 à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, avec le secteur des déchets comme prioritaire. 
Mercredi 4 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :