CONTENU DE SA PLAINTE CONTRE L’ÉTAT DU SÉNÉGAL DEVANT LE CIRDI : Frank Timis veut «ses» deux blocs et des... sous

Libération a pris connaissance du contenu de la demande d’arbitrage déposée par African Petroleum de Vasile Frank Timis devant le CIRDI.
Le sulfureux homme d’affaires roumain réclame non seulement «ses» deux blocs - et non un - mais aussi des dommages et intérêts pour un montant qu’il devrait fixer ultérieurement.


Comme nous le révélions, African Petroleum Senegal Limited de Frank Timis a introduit, depuis le 11 juillet dernier, une demande d’arbitrage contre l'Etat du Sénégal auprès du Centre international pour le règlement des différends (CIRDI).
Le même jour, son secrétariat général a enregistré la plainte tout en demandant l’ouverture d’une procédure d’arbitrage sous le numéro ICSID Case No. ARB/18/24.
En attendant que des arbitres, qui assureront le rôle de juges soient désignés, Libération a pris connaissance de la plainte déposée, au nom de Timis, par le cabinet français Betto Seraglini qui compte en son sein l’ancien garde des Sceaux, Dominique Perben.
Frank Timis réclame une « réparation » en nature par la confirmation de la titularité de « ses droits » sur les...deux blocs Rufisque offshore profond et Sénégal sud offshore ainsi que des dommages et intérêts dont il se réserve le droit de fixer le montant ultérieurement.
La demande d’arbitrage a été communiquée au Sénégal qui compte démontrer aux futurs arbitres que c’est à juste titre que ces blocs ont été retirés à African Petroleum Limited Sénégal qui n’a pas été en mesure de respecter ses engagements. Avant le Sénégal, Frank Timis, à travers Pan African, avait déposé une requête contre le Burkina devant la Chambre de commerce internationale de Paris après avoir été chassé du projet minier intégré de Tambao.
Frank Timis a été purement et simplement débouté. Et, au delà de ce désaveu, il risque des poursuites judiciaires au Burkina où une commission d'enquête parlementaire l’a formellement mis
en cause.
Jeudi 19 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :