COMMUNE DE DJEDDAH THIAROYE KAO : Les 8 conseillers révoqués tirent sur le maire Cheikh Dieng.

Les huit conseillers municipaux qui ont été révoqués par le maire de Djeddah Thiaroye Kao ont apporté la réplique à Cheikh Dieng. Ils soulignent que cette décision est illégale non sans pointer du doigt la gestion «clanique» du maire.


Ils sont au total 8 conseillers de la commune de Djeddah Thiaroye Kao à être révoqués par le maire de ladite localité, Cheikh Dieng. Mamadou Guèye et ses camarades dénoncent une mesure qu’ils qualifient «d’illégale » : « Le maire et son conseil municipal nous ont considérés comme des démissionnaires. Cet acte est illégal, inélégant et ignoble».
Mamadou Guèye ne s’arrête pas là : « À quelques encablures de la fin de son mandat que les populations de Djeddah Thiaroye Kao n’oublieront jamais pour avoir souffert dans leur chair d’une gestion clanique, partisane et nébuleuse, Cheikh Dieng veut faire passer cette décision alors qu’il n’est pas un exemple. Dès sa prise de fonction, il a commencé à mettre en place sa propre administration népotique, composée de membres de sa famille à savoir sa belle sœur nommée directrice de cabinet, son neveu comme Directeur administratif et financier et son petit-frère qui fait office de secrétaire municipal en remplacement du titulaire à ce poste licencié abusivement ». 
Révoquée aussi, Sophie Ndiaye Cissokho n’a pas manqué de dénoncer « l’installation d’un climat délétère de terreur et de sabotage systématique contre toute voix allant dans un sens contraire à celui du maire ». 
«Nous avons été à plusieurs reprises chahutés par des partisans instrumentalisés du maire lors des conseils municipaux. La non-responsabilisation des conseillers qui ne sont pas issus de son parti politique explique également nos absences aux rencontres du conseil. Le maire ne respecte pas les délibérations ».
Samedi 25 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :