CNSP-CEDEAO: La rencontre de la dernière chance ?


Après leur première rencontre de ce samedi 22 août qui n’a duré que 30 minutes, les envoyés spéciaux de la CEDEAO au Mali et le Comité national pour le salut du peuple se revoient en ce moment. Ils sont en conclave au ministère de la Défense et des Anciens combattants. 

Ce nouveau face-à-face entre les militaires au pouvoir et les émissaires de l’organisation régionale devrait  permettre d'arrondir les angles même si rien ne peut présager d’une telle issue.

La rencontre de ce dimanche qui n'était pas prévue dans l’agenda de Goodluck Jonathan, arrivé ce samedi en début d'après midi à Bamako, est vue comme celle de la dernière chance pour aller vers une décrispation de la tension entre l’organisation régionale et les militaires qui ont pris le pouvoir au Mali depuis mardi 18 août. 

Lors de son sommet extraordinaire par visioconférence, les leaders de la CEDEAO ont exigé la libération d’IBK et son rétablissement dans ses fonctions. 

L’ancien président malien a reçu hier dans un lieu tenu secret trois membres de la délégation de la CEDEAO qui, à leur sortie, ont assuré qu’il se portait bien.
Dimanche 23 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :