CLD MAGAL 2021 / L'existence d'une officine de duplication de faux laissez-passer dénoncée.


Tous les "laissez-passer" collés aux véhicules ne seraient pas de  bons documents, authentiques pour mieux dire. Pire, ceux produits par le ministère de l'intérieur seraient clonés par un réseau de trafiquants qui excellerait en la matière et qui vendait ses produits sur le marché l'année dernière.

La révélation est de Serigne Modou Diop Diaobé de Xudamul Xadim. Prenant la parole à l'occasion du comité local de développement, Diaobé précisera que le cerveau du gang a été heureusement arrêté l'édition dernière par les forces de l'ordre. Exhibant certains de ses documents contrefaits, il dira ce qui suit : " Ces laissez-passer ne sont en rien différents de ceux du ministère de l'intérieur. Il faut plus de rigueur sinon c'est la circulation routière au coeur de la cité qui en pâtira".

Le sous-préfet demandera à ce que des laissez-passer impossibles à reproduire soient délivrés par le ministère de l'intérieur pour éviter que de tels revers ne se répètent...
Lundi 12 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :