CHEIKH SECK DÉPUTÉ PS : « Les élections législatives sont terminées, mais l’Assemblée nationale verra de vives perturbations et ça ne sera pas facile »


Le député sortant Cheikh Seck a tiré la sonnette d’alarme dans un communiqué : « Nous avons certes la majorité mécanique mais il nous faut un bon bureau de qualité d’où n’importe qui ne doit pas siéger. Alors, Benno Book Yakaar et non l’APR. L’Assemblée nationale doit composer d’un bureau digne de son nom avec des commissions techniques. Ce sont ces dernières qui font le travail. »
Le responsable socialiste de poursuivre : « Les élections législatives sont terminées mais l’Assemblée nationale verra de vives perturbations et ça ne sera pas facile. Avec la prochaine législature, on verra des députés d’opposition composés de personnalités qui connaissent bien les questions parlementaires. Ils sont anciens ministres ou parlementaires. Ils (Ousmane Sonko, Mamadou Diop Decroix, Mamadou La- mine Diallo et les 9 autres parlementaires qui nous viennent des listes du plus fort reste), sont des avertis et ils connaissent bien comment fonctionne une Institution. »
Il rappelle que l’APR avait appelé ses militants à voter contre la coalition Benno Book Yakaar lors des législatives dans sa commune de Ndindy au profit du PDS. « Une démarche incohérente en tant qu’allié, dénonce l’édile. Cependant avec la grâce de Dieu, les populations s’y sont opposé en manifestant leur confiance grâce à mon bilan satisfaisant. »
Samedi 12 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :