CHEIKH GUÈYE ( LD/DEBOUT) : 'Parce qu' on ne veut pas d'un tel comme adversaire, il faut l'emprisonner. Qu'on en arrive à cette situation, c'est regrettable! '


Conseiller municipal à la mairie de Dakar et maire de Dieuppeul-Derklé, Cheikh Guèye ne comprend toujours pas comment la LD est arrivée à sa décision bizarre de porter la candidature du Président Macky Sall, alors que l'Apr et Bby ne l'ont pas encore fait. Il s'en étonne et s'exclame dans le Grand Jury de ce dimanche : ''Comment investir un candidat qui n'est pas encore investi par son parti ou sa coalition ? '' Pour lui, l'esprit de son parti d'origine a été dévoyé. ''  Au niveau de la LD, nous avons compris que toute action militante doit obéir à un consensus... Ce n'est pas parce que nous sommes dans une coalition que nous sommes des béni oui oui. Lorsque que vous êtes dans une coalition, on ne vous sollicite pas, on ne vous écoute pas, qu'est-ce que vous voulez y faire ? ''

Désormais Secrétaire permanent de la LD/Debout, Cheikh Guèye dit presque clairement que lui et ses camarades ne soutiendront jamais le Président Macky Sall. '' Le Président élu n'arrive pas à satisfaire les préoccupations des populations. Nous nous sommes dit qu'il faut s'arrêter. Je pense que soutenir le Président Macky Sall n'est pas à l'ordre du jour. Nous pensons que le Sénégal doit changer à tous les niveaux. Il nous faut une alternance de qualité. ''
Pour ce qui le concerne personnellement, le maire de Derklé mise sur Khalifa Sall dont il ne tarit d'éloges au vu de sa gestion en tant que maire de Dakar.  "Khalifa Sall, c'est une candidature sérieuse. En tant que maire de Dakar, il  a imprimé une démarche faite de consultation..., une gestion transparente. La caisse d'avance est un terme galvaudé. Ce n'est pas une caisse d'avance. Ce sont des dépenses diverses. Il faut même renforcer ces dépenses diverses ... Les différents marchés passés à la ville ont valu à la ville des distinctions... C'est le candidat de Manko Taxawou Sénégal. Pourquoi pas ? Je  parle en tant que Cheikh Guèye ''.

L'invite de la Rfm de dénoncer ce qu'il considère comme'' une cabale politique '' contre Khalifa Sall, avant de signaler que  ce dernier  dont la '' candidature ne peut pas être rejetée juridiquement par le Conseil Constitutionnel '', ( selon lui) est irrévocable. Il convoque, à ce niveau, l'arrêt de la Cour de la CEDEAO qui, dit-il,   exige '' la libération et l'arrêt de la procédure ''. Visiblement irrité par les situations juridiques compliqués de Khalifa Sall et de Karim Wade pouvant compromettre leur candidature à la prochaine Présidentielle, Cheikh Guèye se lâchera : ''Parce qu'on ne veut pas d'un tel comme adversaire, il faut l'emprisonner. Qu'on en arrive à cette situation, c'est regrettable. C'est un recul. C'est une situation catastrophique ! ''


Invité à donner son jugement sur Bby, Cheikh Guèye s'accordera avec ceux qui disent que ''c'est une escroquerie politique'' pour regretter le fait que '' les gens sont ensemble pour gagner ensemble et gouverner ensemble ''  et rien de plus.

MANQUE D'EAU...

Sur la question du manque d'eau à Dakar, Cheikh Guèye affiche son ras-le-bol et se fait l'avocat des populations. '' C'est un échec. C'est inadmissible ! L'eau est indispensable à l'organisme, à l'espèce humaine. C'est une catastrophe... Il nous faut des actions concertées pour soulager les populations. Elles souffrent ! '' dit-il substantiellement non sans préconiser le dessalement de l'eau de la mer comme solution pour un pays dont la population augmentera exponentiellement vers l'horizon 2050. 


 
Dimanche 12 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :