CHEIKH BASS ABDOU KHADRE : « Serigne Mountakha Mbacké sait prendre ses responsabilités... Il est plus âgé que nous et est plus proche que nous de Dieu »


Pour sa première grande déclaration d’avant-magal, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, en plus de rendre hommage aux chefs religieux du Sénégal et de saluer la mémoire de ceux d’entre eux qui ont tiré leur révérence ces dernières semaines, a tenu à prier pour toutes ces personnes qui ont été vaincues par le virus du Covid-19.

Une transition toute trouvée pour lui de citer Serigne Mountakha qui disait que ce virus est en mission et que celle-ci s’achèvera lorsque Dieu en décidera ainsi. «  « C’est une créature divine qui fera sa route inéluctablement. Serigne Mountakha a été l’un des premiers à agir » a indiqué le porte-parole du Khalife Général des Mourides.

Parlant du Grand Magal, le chef religieux, Président du comité d’organisation du 18 Safar, fera la genèse en expliquant que ce jour est un moment privilégié pour rendre grâce à Dieu des innombrables bienfaits qu’il a accordés au Cheikh. Il précisera que Serigne Touba a été le premier à célébrer le magal et que après lui, Serigne Modou Moustapha l’a réitéré tout son magistère durant.

Il fera remarquer que Serigne Fallou aura eu le privilège de donner à l’événement la forme populaire qu’il a présentement. Et quant à son organisation ou non, le seul et dernier revient au Khalife Général des Mourides. « Le Khalife est le seul à pouvoir décidé du magal. Il est plus âgé. Il est proche que nous de Dieu. Il sait ce qu’il fait et il n’a de leçons à recevoir de personne ».
Dimanche 29 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :