CHEIKH BAKHOUM, DIRECTEUR DE L’ADIE : « Si le "Oui" l’emporte, le Sénégal sera parmi les plus grandes démocraties du monde »

L’Alliance pour la république de Grand-Yoff est en train de frapper à la porte des populations locales, pour leur expliquer les 15 points contenus dans le projet de réformes constitutionnelles qui sera en référendum le 20 mars prochain. Selon le Directeur de l’Agence De l’Informatique de l’Etat, la victoire du "Oui" ne ferait que renforcer la démocratie sénégalaise.


CHEIKH BAKHOUM, DIRECTEUR DE L’ADIE : « Si le "Oui" l’emporte, le Sénégal sera parmi les plus grandes démocraties du monde »

L’Alliance pour la République de Grand-Yoff prépare activement le référendum du 20 mars  prochain. Des responsables locales y ont initié le porte-à-porte visant à la sensibilisation de la population sur le projet de réforme constitutionnelle que propose le chef de l’Etat. Il s’agit du directeur de l’Agence De l’Informatique de l’Etat, Cheikh Bakhoum et du membre de la Convergence des jeunesses républicaines, Papis Montan Sonko. Ils prévoient de rencontrer, d’ici le jour du vote, tous les foyers de Grand-Yoff. 

En fait, ces apéristes ont adopté cette stratégie après s’être rendu-compte qu’il y a « une campagne de désinformation, d’intoxication et de mensonge menée par l’opposition », affirme M. Bakhoum. « Il est important que les populations sachent la vérité et puis on leur laissera toute la latitude de choisir », a-t-il poursuivi. « Notre action consiste à expliquer les différents points des réformes que propose le chef de l’Etat aux populations. C’est un travail de dialogue consistant à lever les zones d’ombres(…), les populations comprendront que ses réformes sont pour leur bien ». 

En effet le Directeur de l’ADIE estime que ce projet de Macky Sall vise à assurer un avenir serein au Sénégal.  « Tous les pays qui ont connu la guerre et l’instabilité, c’est à cause de problème lié au mandat. Et pour une fois, il y a un Président qui propose, étant au pouvoir, de le diminuer et de le verrouiller, afin que personne ne puisse le changer. Le  Sénégal va être comme les plus grandes démocraties du monde si  le  "Oui" l’emporte », a professé Cheikh Bakhoum. 

Son frère de parti, Papis Montan Sonko, lui prévoit un vote massif de la population de Grand Yoff et le triomphe du "Oui". Cela, malgré les « réticences » qui se sont fait jour dans certaines familles.  « Mais nous, nous cherchons à élargir et à massifier  davantage notre parti. Parmi les gens que nous rencontrons, il y en a qui veulent déchirer le projet de réforme sans même en connaitre le contenu. Cela est de la faute de l’opposition qui fait de l’intox et oriente le débat ailleurs que vers l’essentiel », s’insurge le membre de la Cojer qui appelle ses adversaires au fair-play politique.

Samedi 12 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par Kendofoul le 12/03/2016 13:28
NON MERCI NOUS VOTONS NON



Dans la même rubrique :