CEUX QUI ONT MARQUÉ 2017 : Adama Barrow, le Président par surprise de la Gambie


En Gambie, un quasi-inconnu est devenu l'homme du pays en 2017. Adama Barrow, 52 ans, a battu Yahya Jammeh lors des dernières élections présidentielles. Devenu chef d'Etat par surprise, son visage a remplacé celui de l'ancien dictateur sur les posters dans la rue.

Beaucoup d'attentes reposent aujourd'hui sur les épaules du troisième président que connaît le pays, ce qui ne l'empêche pas de garder le calme qui le caractérise.
Adama Barrow est un dirigeant tout en rondeur, avec son visage bonhomme et sa personnalité douce. Un contraste absolu avec son nerveux et imprévisible prédécesseur. Dans ses traditionnels boubous, qu'il troque parfois contre un t-shirt-casquette plus moderne, le nouvel homme fort de la Gambie sait rester serein.

Cette personnalité consensuelle lui a permis d'être choisi comme candidat de la coalition des partis d'opposition. Alors simple trésorier du Parti démocratique unifié (UDP), Adama Barrow a dû remplacer le leader historique Ousainou Darboe, alors incarcéré. Originaire de l'extrême est du pays, Adama Barrow est plus familier avec le monde des affaires. Après une formation en immobilier à Londres, il fonde sa propre agence à Banjul, la capitale gambienne.

Devenu président, il a donc fallu que le novice en politique se professionnalise, et vite. Ses premiers pas sont hésitants et sa parole en public est rare. Mais peu à peu, le chef de l'Etat apprivoise les codes.
Dimanche 31 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018