CÉRÉMONIE OFFICIELLE : Les regrets de Cheikh Bassirou Abdou Khadre par rapport aux inondations qui ont secoué Touba jusque pendant le magal.


Malgré le fait qu’il a confié sa parole à Serigne Sidy Mokhtar Kâ, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre ne s’est pas empêché d'avoir droit au chapitre pour débiter quelques regrets et apporter quelques précisions.

En effet, après avoir dans un premier temps, rappelé que Touba a croulé sous le poids des inondations cette année, le porte-parole dira, pourtant avoir alerté et avoir évoqué ce risque depuis très longtemps. Ses mises en garde semblent n’avoir, finalement, pas servi à grand chose. Ainsi demandera-t-il aux services de l’État en charge du secteur de juguler ces impairs et d’accorder plus de rigueur à l’exécution des tâches recommandées pour éviter que de tels revers ne se reproduisent.

Il précisera néanmoins que les Mourides n’ont jamais croisé les bras quand il s’agit de trouver des solutions ou de construire des infrastructures. Il donnera à  titre d'exemple l’apport mouride dans la construction des chemins de fer sous le magistère de Serigne Modou Moustapha Mbacké, dans la construction de la grande mosquée de Touba avec Serigne Fallou Mbacké. Il évoquera aussi les milliards investis par Serigne Saliou dans le secteur de l’assainissement et ceux dégagés par Serigne Mountakha pour ériger ce joyau de Massalikoul Jinaan.

Le reste de son discours s’articulera autour de Serigne Touba, de son dévouement pour servir le Prophète ( Psl), de la vie dure qu’il a menée face à la méchanceté de l’ennemi et des bienfaits à lui attribués par Son Seigneur au terme des épreuves...
Lundi 27 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :