CDEPS DE RUFISQUE : « C’est inadmissible que cet édifice dédié à la jeunesse soit transformé en caserne... » (Abdoulaye Fané, ancien directeur)


L'ancien directeur  du centre départemental d’éducation populaire et sportive de Rufisque n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer ce qui s'y passe actuellement.

« Depuis deux ans on a constaté la présence des forces de l'ordre qui y ont élu domicile. Nous nous posons des questions. Moi, j'ai été durant 15 ans à la direction du CDEPS et on sait son utilité. Des autorités du pays ont eu à bénéficier de formations initiées par les CDEPS. Il y’a le centre conseil Ado qui est très important pour la santé de la reproduction qui est logé au CDEPS, mais actuellement tout est bloqué par la présence de ces hommes qui y logent… »

La présence de forces de l'ordre suscite des questions qui demeurent sans réponse, et d'après certaines informations c'est au niveau du ministre de l'intérieur que cette décision émanerait. Le mutisme des autorités compétentes face à cette situation qui plombe les activités du CDEPS n’arrange pas les choses, selon toujours M. Fané.

« Des jeunes Rufisquois ont porté le combat. Actuellement une pétition circule pour au moins glaner des signatures qui vont permettre de poser de manière légale cette question afin que ces forces de l'ordre quittent les lieux… », dira-t-il.    
Samedi 10 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :