CASAMANCE / La presse accompagne l’armée pour une visite de zones antérieurement sous contrôle du Mfdc.


CASAMANCE / La presse accompagne l’armée pour une visite de zones antérieurement sous contrôle du Mfdc.
La tournée a bel et bien démarré, mais bien avant d’embarquer dans les véhicules de campagne, le commandant a tenu un discours d’alerte aux journalistes, surtout aux cadreurs à la recherche d’images inédites.

« Bonjour, nous invitons tous les journalistes et toutes les consœurs qui sont dans le convoi en partance dans le Nyassia à être très prudents », poste un confrère en partance dans un groupe de presse local.

Le confrère de poursuivre : « Dans son discours de briefing le commandant a lâché la bombe en disant que ''C'EST UNE ZONE PARTICULIÈREMENT MINÉE''...Une fois sur place ne vous dispersez pas. Et ne prenez pas de sentiers abandonnés. Les mangues mûres et autres fruits constituent des appâts. Restez prudents. Le meilleur journaliste est un journaliste vivant », a posté dans le groupe de l’association des professionnels de l’information et de la communication (Apic), le correspondant de l’Aps à Ziguinchor, Mohamed Tidiane Ndiaye qui est dans le convoi.

L’armée a conquis les bases arrières de Ahinga, Badem, Bagam, Bounick et Djileor situées toutes à la frontière bissau-guinéenne dans les zones militaires n°51 et n°52. La revue prendra fin dans l’après-midi, et un point de presse sera tenu à la fin de l’opération...
Lundi 14 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :