Busan hoping to host 2030 World Expo


While the Dubai Expo 2020, postponed for a year due to the health crisis, is currently in full swing in Dubai,Busan is hoping to host the World Expo in 2030, the city government announced.
 The mayor and Trade Minister Yoo Myung-hee went to Paris from June 21 to 24 to submit Busan’s bid to the BIE [Bureau International des Expositions]
 

Busan is hoping to host 2030 Word Expo on a 2.7 million square-meter (29 million square feet) area near the Busan North Port, a part of the Busan Port that is being redeveloped. 
 
If the city wins, it would be the first city in Korea to host a World Expo. Specialized Expos, or expos on a smaller scale and of a shorter duration than World Expos, have been held in Daejeon in 1993 and Yeosu, South Jeolla, in 2012, both for three months.  
 
“Through the Expo we hope to be able to showcase to the world the next-generation displays, semiconductors, artificial intelligence, robotics and other high-tech products, as well as our initiatives on energy transformation and green development for the future of combating climate change,” the city government said in its statement. 
 
“As a city that has been annually hosting the Busan International Film Festival and G-Star [game exhibition], we have the capacity to host the Expo and showcase to the world Korea’s growing soft power.”
  
The BIE will visit the cities to examine sites. It will hold a vote of BIE members in November 2023 to decide the final choice.  
 
Busan launched a special committee to prepare the bid. The committee headed by Kim Young-joo, former trade minister, and consist of some 1,000 members from business, media and culture circles, as well as executives of conglomerates including Samsung, Hyundai Motor Group, SK, LG and the Lotte Group.
 
The central government created its own committee to work on the bid. The committee will be headed by the prime minister and work closely with the city government's committee. 
 

Busan va poser sa candidature pour l'Exposition universelle de 2030

Alors que l'Expo 2020 de Dubaï, reportée d'un an en raison de la crise sanitaire, bat actuellement son plein à Dubaï,Busan espère accueillir l'Exposition universelle en 2030, a annoncé le gouvernement de la ville.
 Le maire et le ministre du commerce Yoo Myung-hee se sont rendus à Paris du 21 au 24 juin pour soumettre la candidature de Busan au BIE [Bureau International des Expositions].
 

Busan proposera d'accueillir l'Expo sur une zone de 2,7 millions de mètres carrés (29 millions de pieds carrés) près du Busan North Port, une partie du port de Busan en cours de réaménagement. 
 
Si la ville remporte le concours, elle sera la première ville de Corée à accueillir une exposition universelle. Des expositions spécialisées, ou des expositions à plus petite échelle et de plus courte durée que les expositions mondiales, ont été organisées à Daejeon en 1993 et à Yeosu, en Jeolla du Sud, en 2012, toutes deux pour trois mois.  
 
"Grâce à l'Expo, nous espérons pouvoir présenter au monde entier les écrans de nouvelle génération, les semi-conducteurs, l'intelligence artificielle, la robotique et d'autres produits de haute technologie, ainsi que nos initiatives en matière de transformation énergétique et de développement vert pour l'avenir de la lutte contre le changement climatique", a déclaré le gouvernement de la ville dans son communiqué. 
 
"En tant que ville qui a accueilli chaque année le Festival international du film de Busan et G-Star [exposition de jeux], nous avons la capacité d'accueillir l'Expo et de montrer au monde le soft power croissant de la Corée."
  
Le BIE visitera les villes pour examiner les sites. Il organisera un vote des membres du BIE en novembre 2023 pour décider du choix final.  
 
Busan a lancé un comité spécial pour préparer la candidature. Ce comité, dirigé par Kim Young-joo, ancien ministre du commerce, est composé de quelque 1 000 membres issus des milieux des affaires, des médias et de la culture, ainsi que de dirigeants de conglomérats tels que Samsung, Hyundai Motor Group, SK, LG et le groupe Lotte.
 
Le gouvernement central créera son propre comité pour travailler sur l'offre. Ce comité sera dirigé par le Premier ministre et travaillera en étroite collaboration avec le comité du gouvernement municipal. 
 
Vendredi 12 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :