Burkina Faso : Encore des militaires tués dans une embuscade, dans le centre-nord.


Burkina Faso : Encore des militaires tués dans une embuscade, dans le centre-nord.
La sécurisation du nord du Burkina Faso est-elle en train de devenir une cause perdue d'avance ? Au vu de la récurrence des attaques perpétrées dans cette partie du pays des Hommes intègres, on est tenté de répondre par l'affirmative.

Alors que le deuil des quatre militaires et du policier tués, le 19 octobre denier, dans deux attaques à Yensé, dans la province du Yatenga et à Banh dans le Lorum, n'est pas encore fait, voilà qu'une mission de ratissage tombe dans une embuscade, à Guiendbila, à 47 km de Barsalogho, dans le centre-nord.

Selon radio Oméga qui donne l'information sur sa page Facebook, cette embuscade survenue mardi soir, a fait 5 morts et autant de blessés dans les rangs de forces de sécurité.

Pour l'heure, les auteurs de l'attaque ne sont pas encore identifiés, mais depuis 2015, le Burkina Faso fait l'objet d'attaques dans sa partie septentrionale. La capitale Ouagadougou a enregistré deux grands attentats d'envergure revendiqués par Aqmi et le Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans. 
Mercredi 23 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :