« Bris » de prison : pour quatre jours de cavale, Boy « Djinné » risque entre 4 et 5ans d’emprisonnement ferme


Il dit être en mission. S’estimant lésé par la justice, Baye Modou Fall, alias « boy Djinné » avait donc pour la douzième fois faussé compagnie à ses anges gardiens et fondu dans la nature. Une cavale qui cette fois n’a pas été plus longue que les dernières. Mais beaucoup plus grave puisque le fugitif s’est échappé d’un quartier de haute sécurité de la MAC de Liberté 6. Et pas sans dégâts. Même s’il a fait usage d’une corde pour « se tirer », Boy Djinné a scié les barreaux de la fenêtre de sa cellule pour humer l’air de la liberté. Une évasion avec infraction ou « bris de prison » qui risque de corser l’addition pour l’as de l’évasion. Un délit fortement sanctionné par le code pénal. Pour quatre jours de fuite, Boy Djinné pourrait se retrouver avec pas moins de 4 ou 5 ans de peine à purger. « Le délit d’évasion, c’est une autre peine, je le sais. Mais puisque j’ai fait 9 ans de détention pour rien, cette évasion est un sacrifice pour moi. Je me bats pour que la vérité éclate », avait-t-il déclaré dans l’interview qu’il avait donnée à nos confrères de « Emedia » au lendemain de sa fuite. Des propos qu’il a réitérés lorsqu’il a été arrêté et conduit à la compagnie de Gendarmerie de Tambacounda. « Je poursuis mon combat », a-t-il dit. Pas sûr cependant que cela convainque le juge...
Jeudi 3 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :