Bradage du littoral à Mermoz : Après avoir exigé l’arrêt des travaux autorisés par le maire de Fann/Point-E/Amitié, Barthélémy Dias face à la gendarmerie cet après-midi.


Ce matin, le maire de la commune de Mermoz/ Sacré-Coeur, Barthélémy  Dias, s'est rendu sur le littoral, au niveau de la corniche ouest près de IMODSEN, pour constater lui-même ce qu'il considère "comme une violation de la loi car, c'est un site construit suivant une autorisation qui n'a aucune valeur juridique et administrative".
"Sur cette partie, il est constaté la construction d'une résidence sur 4.000m² appartenant à une seule personne. C'est de la spéculation foncière", fulmine Dias-fils.

Interpellant le directeur des domaines, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur rappellera que "les domaines ont la responsabilité, de par la loi, d'informer chaque commune avant d'instuire un dossier en CCOD. Il n'a pas le droit d'instruire un dossier en commission de contrôle des opérations domaniales sans pour autant, au préalable, avoir recueilli l'avis de la commune", conteste le maire.

Sur place pour arrêter les travaux, Barthélémy  Dias affirme qu'il va répondre à la gendarmerie cet après-midi. La contestation de cette assiette foncière qui constitue à ses yeux une privatisation du domaine public maritime, est légitime et, poursuit-il, il va continuer la bataille concernant le littoral, car "l'État du Sénégal n'a pas le droit de vendre ainsi son foncier..."
De par sa position de maire, il revendique  l'arrêt des travaux sur cette partie du littoral, même s’il accepte d’aller répondre à la convocation de la gendarmerie...
Mardi 2 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :