Bradage du littoral : Les acteurs hostiles à la démarche exigent l’arrêt immédiat des chantiers.

Le directeur exécutif d’Amnesty International, Seydi Gassama et le secrétaire général du Sympics, Bamba Kassé tous 2 membres du mouvement des Citoyens Actifs pour la Protection de l’environnement et du Littoral du Sénégal (Capels Suñu littoral) exigent l’arrêt des travaux entamés sur des chantiers de la corniche. Les deux personnalités ont dénoncé la poursuite des activités autour des chantiers entamés sur le littoral et avertissent toutefois que les hectares qui ont été livrés à des promoteurs seront rendus aux sénégalais qui demeurent les seuls ayants droit. Ils s’exprimaient lors de la marche du mouvement CAPELS Suñu Littoral tenue dans l’après-midi de ce 23 juin. La prospection qui a débuté aux abords du sporting Club a finalement été dispersé au niveau du musée Leopold Sédar Senghor par la police.


Mardi 23 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :