Bougane dresse un sombre tableau de la gouvernance de Macky : « Le Yonou Yokuté n’a jamais été un bon programme »


Les réalisations listées par le chef de l’Etat lors de son adresse à la Nation de ce 31 décembre n’ont pas convaincu son concurrent Bougane Gueye Dani. « Le Yonou Yokuté n’a jamais été un bon programme », tente de rectifier le leader de Geum Sa Bopp qui vient d’accorder, sur le plateau de la Sen Tv, une interview, au long cours, à des journalistes Sénégalais.

Arrivé au rendez-vous avec quelque retard, Bougane, un brin taquin, invoque les embouteillages pour se justifier et parle d’« autoroute à pillage »  (allusion à l’autoroute à péage).

C’est parti pour des attaques sans répit à l’effet de dresser un sombre tableau de la gestion de Macky Sall qui, souligne le conférencier du jour, a dépensé plus de 25 000 milliards de F Cfa depuis 2012. « J’ai entendu le président dire qu’il est fier de ce Sénégal qui fait partie du lot des derniers. Nous pouvons faire plus », ajoute-t-il.

Ce lundi, le président de la République a rappelé que durant les premiers jours de son magistère en 2012, il a eu recours à un appui financier (150 millions d’euros) de la France pour faire face aux urgences de l’époque. « A sa place je ne ferais jamais cette déclaration », recadre l’homme d’affaires, qui a puisé dans les 19 points de son programme de gouvernance approuvés par l’économiste Ibrahima Sall.

Pour le candidat déclaré à la présidentielle, le Sénégal traverse une tentation de trésorerie et vit de dettes. C’’est ainsi qu’il a fustigé la place des recettes fiscales et douanières dont dépend le budget.

Sur un autre registre, il a relativisé le débat sur le Cfa et cite l’exemple de la Côte d’Ivoire qui s’en sort bien malgré le fait d’utiliser cette monnaie. Tout comme il met en garde contre l’illusion qui veut que le développement du Sénégal passe par le pétrole.

 
Mercredi 2 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :