Boubacar Camara : « L'État est devenu un instrument de règlement de comptes »

Le président du mouvement Jeengu s'intéresse de près à la présidentielle de 2019. Selon Boubacar Camara, il faut un engagement fort pour contrecarrer l'État du Sénégal qui est devenu un instrument de règlement de comptes politiques.
Il dénoncera le recul du Sénégal en matière de démocratie avec l'affaire Khalifa Sall. Il était le parrain du premier gala de Influences Magazine qui primait les 50 personnalités les plus influentes de l'Afrique de l'Ouest...


Dimanche 2 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :