Bonne gouvernance des ressources minérales de la Cedeao : les députés du rgm capitalisent leurs expériences avec leurs collègues maliens


Dans le cadre de leur plan d’action, et avec l’appui technique et financier de la Fondation Ford, les députés du Réseau des Parlementaires pour la Bonne Gouvernance des Ressources Minérales (RGM) sont à Bamako pour visiter et échanger avec la commission des Mines de l’Assemblée nationale du Mali.

Forte de son expérience depuis sa création en 2015, le RGM plaide pour une harmonisation des législations au niveau sous régional afin de veiller à une bonne gouvernance des ressources minérales en mettant l’accent sur les retombées socio-économiques pour les populations impactées.  C’est ainsi qu’une délégation de six parlementaires composée des honorables députés Demba Sow, Aïssatou  Mbodj, Marie Sow Ndiaye, Oulimatou Mané, Nadia Sané et Bacry Ngaydé, ont tenu à partager leurs réalisations au niveau national et sous régional avec pour mission de  participer à une meilleure législation du secteur minier, pétrolier et gazier.

L’objectif de ce voyage est de renforcer le dialogue entre les parlementaires de la sous-région et d’impulser une nouvelle dynamique à la Vision Minière Africaine avec comme levier la transformation des matières pour booster l’économie des pays africains à fort potentiel minéralier.

Les parlementaires ont été reçus par leur collègue, l’honorable Boubacar Cissoko, commissaire à la commission eau, énergies et mines. Ils ont eu à visiter la mine de Kangaba (à 100 kilomètres de Bamako) avant d’avoir des séances de partage d’expériences  avec la commission des mines de l’Assemblée nationale, la chambre des mines et l’Institut de Recherche et de Promotion Alternatives en Développement (IRPAD) ...
Jeudi 24 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :