Birahime Seck (Coordinateur du Forum civil) : « On veut que le président de la République lève le coude sur ces dossiers. Et qu’il renoue avec les principes de bonne gouvernance»


« Malgré les montants importants injectés dans le monde rural, les populations continuent de souffrir et les inégalités persistent », tel est le constat du Forum civil.

En conférence de presse ce matin. Birahime Seck et compagnie estiment qu’il est important que le gouvernement fasse «preuve de transparence en produisant des informations exhaustives sur les 78 milliards consentis pour l’acquisition d’équipement et de matériels agricoles, mais aussi sur les 302 milliards de FCFA investis pour l’achat de semences, de fertilisants et pour soutenir les prix aux producteurs.»

 

Le  rapport fournit par le Forum civil fait constater qu’« en matière de bonne gouvernance, le gouvernement du Sénégal a fait des efforts importants pour la préservation des deniers publics par la réactivation de la CREI, la création de l’OFNAC, l’adhésion à l’ITIE, l’adoption de la loi sur le blanchissement des capitaux, l’adoption de la loi sur la déclaration de patrimoine, enfin celle de la loi sur le code de transparence dans la gestion des finances publiques, etc...»

Cependant, ce même rapport souligne toujours que «ces mesure institutionnelles et juridiques n’ont pas empêché des dérives considérables constatées dans la gestion des ressources financières publiques, en atteste les différents rapport sur les gestions du centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), du King Fahad Place, de la société nationale La poste, ainsi que, d’ailleurs, le marché des cartes d’identité numérisées, les conditions d’octroi du port minéralier de Bargny, les conditions d’octroi des blocs de Cayar et de Saint-Louis à Pétrotim, les conditions d’octroi du contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures sur le bloc de Rufisque Offshore Profond d’une superficie de 10 357 km2, la gestion du festival Mondial des Arts Nègres (Fesman), le contrat de SECURIPORT, la construction de la Maison du Sénégal à New York et les rapports d’audit transmis au procureur de la République par l’Ofnac jusque-là sans suite etc.»

C’est pourquoi Birahime Seck invite le gouvernement à lever son coude sur ces dossiers afin de renouer avec les principes de bonne gouvernance…

 
Mardi 9 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :