Bilan de 22 jours de couvre-feu à Dakar : 2057 personnes interpellées, 601 véhicules immobilisés…

En 22 jours de couvre-feu, la police a mené à Dakar, de nombreuses opérations qui ont conduit à l’arrestation de 2 057 personnes dont certaines ont été déférées au parquet.


Depuis le 24 mars dernier, le couvre-feu est de rigueur sur toute l’étendue du territoire national. Pour le faire respecter, ainsi que les autres mesures relatives aux regroupements des personnes, différentes stratégies ont été mises en œuvre par la police. À Dakar, les hommes du commissaire de police principal, El Hadj Cheikh Dramé, également patron de tous les commissaires de Dakar, ont renforcé les patrouilles tout au long du littoral, instauré des patrouilles diurnes et nocturnes. Ils veillent aussi à l’interdiction systématique du surnombre de passagers au niveau des gares routières, têtes de ligne, sur les itinéraires et aussi sur la sécurisation des sites de confinement. En 22 jours, ces différentes stratégies ont donné lieu à des résultats dont « EnQuête » a été informé. Ainsi, 2 057 personnes ont été interpellées dans les communes de Golf-Sud (239), Grand-Yoff (178), Médina (175) Wakhinane Nimzatt (158) et Rufisque (119), entre autres. 
Selon les informations du journal, également 601 véhicules ont été immobilisés. Les interlocuteurs confient, à ce propos, que la plupart l’ont été en banlieue dakaroise, principalement dans les communes de Thiaroye, Guinaw-Rails, Yeumbeul, Malika et une partie des départements de Guédiawaye et de Rufisque. Dans son édition d’hier, le journal annoncait l’arrestation de 100 personnes, entre le vendredi et le dimanche, sur plusieurs plages de Dakar. Elles ont été déférées au parquet, hier mardi. Une autre opération a eu lieu entre le 9 et le 13 avril, consistant à la traque des chauffeurs de transport en surnombre. Elle a permis d’interpeller 55 chauffeurs dont 13 ont été présentés au parquet. Les interpellations ont été faites par la compagnie de circulation (46), des limiers du commissariat central de Guédiawaye (6) et ceux de Rufisque (3). Concernant les passagers, 226 personnes ont été interpellées dont 83 par la compagnie de circulation, 96 à Guédiawaye et 47 à Rufisque. 
 
Dans le cadre de ces missions, des opérations de secours ont été également réalisées. Elles ont permis de secourir une vingtaine de victimes (malaise, grossesse, panne de voiture, accouchement, urgence, accident domestique, entre autres).
Mercredi 15 Avril 2020
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :