Bilan d’activités de la Gendarmerie : 167 crimes élucidés et 7.532 délits au cours de l’année 2017


Bilan d’activités de la Gendarmerie : 167 crimes élucidés et 7.532 délits au cours de l’année 2017
Faisant d’une pierre deux coups, les autorités de la Gendarmerie nationale ont profité hier, de la cérémonie de présentation de voeux de nouvel an pour présenter leur bilan d’activités durant l’année 2017. Selon le Général Cheikh Sène, Haut Commandant en second de la Gendarmerie, les pandores sont parvenus à élucider 167 crimes et 7.532 délits au cours de l’année 2017. Grâce à sa stratégie de prévention et l’amélioration de ses techniques d’intervention, la maréchaussée a interpellé  8.094 personnes. Dans le cadre de la lutte contre la drogue, se réjouit le Général Cheikh Sène, des résultats tangibles ont été obtenus. Ainsi, 3.907 kilogrammes de chanvre indien, 953 grammes de cocaïne, 54 grammes d’héroïne et 280 tablettes de méthamphétamine ont été saisis par les différentes unités. Malgré ces résultats on ne peut plus satisfaisants, le Commandement est particulièrement préoccupé par le taux d’accidentalité qui constitue la tache noire du bilan. Car le nombre d’accidents de la circulation, autant sur le plan des dommages matériels que sur celui des décès, a augmenté. En effet, il est passé de 2.203 accidents avec 503 décès en 2016 à 2.518 avec 520 décès en novembre 2017, soit une augmentation moyenne de 14,29%. Cette situation découle-t-elle du relèvement de la limite d’âge des véhicules importés ? Difficile de répondre à cette question. Mais toujours est-il que le relèvement de la limite d’âge des véhicules importés, de 5 à 8 ans, a favorisé l’ouverture du marché des véhicules d’occasion. Celui-ci est passé de 9.547 à 23.334 entre 2014 et 2015. Conséquence : le parc automobile national connaît une croissance de 7,5% par an.
Dans le cadre de la lutte contre le vol de bétail, la Gendarmerie a engrangé de bons résultats. D’autant que ce fléau préoccupant a connu une baisse drastique. De 4.223 têtes volées dont 2.097 retrouvées avec 762 arrestations en 2016, le fléau est passé à 3.132 têtes volées dont 1.605 retrouvées avec 868 arrestations en 2017. Tout ceci a été possible, selon le Haut Commandant en second de la Gendarmerie, grâce à la nouvelle stratégie de prévention mise en place et à l’amélioration des techniques d’intervention.
L’As
Jeudi 25 Janvier 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018