Bignona / Un Asp aspergé d'essence sauvé par la gendarmerie.


Il a failli être la seconde victime du décompte macabre lors des manifestations en soutien à Ousmane Sonko arrêté pour trouble à l'ordre public et participation à un rassemblement non autorisé.

Cet agent de la police de proximité a été entre les mains des manifestants qui avaient l'intention de lui administrer une correction dramatique. N'eut été la perspicacité des gendarmes qui l'ont tiré d'affaire en réagissant très rapidement, il allait être tué d'une manière inhumaine. 

Les manifestations ont duré toute la journée et l'armée a été mise à contribution. Le conducteur de moto Jakarta qui répond au nom de Cheikh Coly a été atteint à la poitrine par une balle. Depuis l'annonce de sa mort, la colère est devenue noire et les manifestations ont été intensifiées...
Jeudi 4 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :