Belle & Rebelle Casamance ! (Par Jean-Marie François BIAGUI)


Belle & Rebelle Casamance ! (Par Jean-Marie François BIAGUI)
Le problème que pose Moustapha Cissé Lô, en plus de passer lui-même pour un problème, notamment quand il considère que « les supporters casamançais de Ousmane Sonko sont des rebelles », n’est pas tant le piège (l’insulte pour certains) qu’il lui tend si insidieusement, que le fait qu’il dénie aux « Rebelles casamançais » le droit de faire la politique au Sénégal, ou simplement de s’y essayer.

Or, Cissé Lô ne représente, ici, à son corps défendant, que l’infime partie émergée du système.

En effet, il n’aura échappé à personne que c’est parce que – précisément ! exactement ! – nous-mêmes sommes marqués au fer rouge de la « Rébellion casamançaise » que le Gouvernement nous dénie le droit d’exister politiquement au Sénégal et de nous constituer légalement sous la forme d’un parti politique.

Mieux, ou pis, avec son assertion, Cissé Lô suggère en substance que tous les Casamançais sont des indépendantistes.

Car, alors, en Casamance, qui est indépendantiste et qui ne l’est pas ? Et, par conséquent, qui est rebelle et qui ne l’est pas, en Casamance ?

Qu’à cela ne tienne, il faut appréhender la pique de Cissé Lô pour ce qu’elle est, soit une piqure de rappel, opportune pour le coup, quant à savoir, ou à nous souvenir, d’où nous sommes.

Oui ! d’où sommes-nous au Sénégal, nous Casamançais ?

Dakar, le 29 janvier 2019.

Jean-Marie François BIAGUI
Président du Parti Social-Fédéraliste (PSF)
Mardi 29 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :