Basket / Babacar Ndiaye et son comité directeur font sauter la limitation des mandats : un troisième bail à la FSBB visé...


C’est désormais quasiment acté ! La fédération sénégalaise de football à travers son comité directeur, a voté par acclamation la suppression de la limitation des mandats du président de la fédération. Une décision prise ce dimanche à l’issue d’une double réunion, extraordinaire et ordinaire. « Nous avons convoqué les deux assemblées générales en même temps. L’assemblée générale extraordinaire de réformes des textes et l’assemblée générale d’information », a souligné le président de la fédération sénégalaise de basketball, Babacar Ndiaye, au sortir de leur rencontre qui s’est tenue au stadium Marius Ndiaye.

 

Ce n’était un secret pour personne, Me Babacar Ndiaye a toujours plaidé pour que la limitation des mandats à deux baux de quatre ans au maximum, soit levée. D’après l’argumentation qu’il n’a eu de cesse de servir à ses détracteurs dont l’ancien dirigeant du basket sénégalais, Baba Tandian et Cie, cette limitation des mandats du président de la FSBB a été importée de la sphère politique et greffée au monde sportif sans qu’il y ait forcément une quelconque corrélation.

 

Après 6 ans passés aux commandes de la FSBB, Me Ndiaye qui a été élu en juin 2015 (76 voix sur 96) est quasiment arrivé au terme de son deuxième mandat de quatre ans entamé en 2019. Une aventure pour le moins tumultueuse qu’il entend tout de même poursuivre. D’où le projet de faire sauter la limitation des mandats, seule entrave à un troisième qui attend d’être cueilli au bout du parquet. 

 

« Concernant le projet des réformes des statuts de la fédération, du règlement intérieur et des règlements généraux… Il (Le comité directeur) a également adopté à l’unanimité et par acclamation, les rapports d’activités des saisons 2018-2019 et 2019-2020 ainsi que les bilans financiers desdites saisons… Maintenant il reste à transférer aux clubs les projets de réformes pour leurs observations avant l’assemblée générale prévue le 22 mai. » 

 

La machine est enclenchée, par le comité directeur sous la houlette de Babacar Ndiaye décidé à rester au poste malgré les attaques frontales et répétitives du comité de la convergence pour la renaissance du basketball sénégalais (Crbs.) Ces derniers dénoncent une forfaiture qui ne dit pas son nom en plus d’une gestion « nébuleuse » du président de la FSBB.

 

Au-delà de la révision ou de l’abrogation prochaine de l’article 18 des statuts de la FSBB portant limitation du mandat du président de la fédération sénégalaise, d’autres réformes ont été adoptées. Il s’agit entre autres de « La réformeconsistant à interdire au président de la fédération de cumuler ses fonctions avec celle de dirigeant de club. C’est également valable pour le directeur technique national (Dtn) qui ne peut plus être le Dtn d’un club… »Une «petite » réforme qui risque de passer inaperçue aux yeux des frondeurs de Babacar Ndiaye, déjà convaincus de l’illégalité de ce « tripatouillage » des textes.

Mardi 4 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :