Barthélemy Dias lâché par son « Général » : Habib Mboup rejoint Amadou Ba


L’homme est surnommé « Général » de Barthélemy Dias. Tous les deux, ils ont, depuis le début des années 2000, mené d‘épiques combats pour le retour du Parti socialiste au pouvoir. Pour preuve : Habib Mboup, puisqu’il s’agit de ce monsieur, était aux côtés de l’ex-patron des jeunesses socialistes durant les évènements qui causèrent la mort de Ndiaga Diouf en décembre 2011.
A la veille d’une célébration de la fête de l’Indépendance, il fut arrêté, parce que soupçonné de vouloir saboter le défilé de ce 4 avril-là dans le but d’obtenir la libération de l’ex-maire de Dakar. Pas plus tard qu’au lendemain du verdict du Conseil constitutionnel sur la candidature de Khalifa Sall, il a été arrêté avec deux autres jeunes du Ps.
Sa libération par le doyen des juges coïncida avec la mort de son père, le célèbre Gutenberg. Suite à ce décès, Marième Faye Sall, à la tête d’une importante délégation comprenant le ministre de l’Economie et des Finances, la ministre d’Etat Marième Badiane et Zator Mbaye, s’est rendue au domicile des Mboup pour présenter ses condoléances.
Par la suite, Habib sera reçu séparément par Amadou Ba et Aliou Sall. Ainsi, « Général » a décidé de soutenir l’action politique du président Macky Sall, à travers le mouvement dénommé Actions citoyennes pour la solidarité (Acs).
Il se dit victime d’une cabale orchestrée par des gens tapis dans l’ombre pour créer des problèmes entre Barthélémy Dias et lui. « Je n’ai pas transhumé. Khalifa Sal et Barthelemy sont des frères pour moi. Je compte apporter ma contribution au développement de cette commune à travers ce mouvement et aux côtés du ministre Amadou Ba », trace-t-il sa nouvelle ligne de conduite.

 



Vendredi 15 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :