Barthélemy Dias : « Ceux qui m'ont amené à la gendarmerie ne sont pas n'importe qui... Je donnerai les noms de ceux qui sont en train de se partager le foncier, quel que soit leur statut! »


Comme annoncé ce matin quand il est venu sur le site à Mermoz où se construit cette résidence privée litigieuse, le maire de la commune de Mermoz/Sacré-Coeur avait annoncé devoir se rendre à la gendarmerie cet après midi pour convocation à la section de recherches de Colobane.

En effet, une plainte était déposée par la société dénommée SERTEM. À sa sortie de la brigade, Barthélémy Dias a, en retour, décidé de porter plainte contre cette même structure mais également contre Djiby Diallo (pas le préfet de Dakar), l'attributaire de cette assiette foncière remise en cause. Le maire Dias a voulu profiter de cette sortie pour signaler "un type de scandale auquel est confronté le pays". Après avoir souligné cette violation relative au respect des domaines de compétence, il ajoute   : " il est bien indiqué sur le document brandi par ceux qui ont décidé de construire en ce lieu, qu'il fait partie de la commune de Mermoz/Sacré-Coeur et non de Fann/Point-E."

Selon le maire, la question que les sénégalais doivent se poser est "comment une personne étant attributaire de 4000 m², s'est arrangée  pour céder 2000 m² à une société qui s'appelle SERTEM... Je rappele que, quand vous êtes attributaire, c'est moyennant 2.450 frs le droit de timbre par m². Ces gens se sont arrangés en achetant 2.000m² et à le revendre à 1.000.000 de frs le m²" révèle le maire Barthélémy Dias.

Par ailleurs, toujours dans une posture de dénonciation, Barth estime "illégale cette privatisation du domaine public national".
Dans ce sillage, le maire promet de donner les noms de ceux qui sont actuellement en train de se partager le foncier, quel que soit leur statut.
"Ces gens qui ont porté plainte contre moi sont dans l'erreur. Ce sont pas n'importe qui et je suis en mesure de dire que je pourrai les démasquer..." promet le maire de la commune de Mermoz/ Sacré-Cœur qui est d'ailleurs convoqué demain à la police du Point-E à 10h 30.
Mardi 2 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :