Barth' au juge des flagrants délits : " Nous avons lancé un mouvement qui s'appelle : Khalifa en prison, tous en prison! "


Barth' au juge des flagrants délits : " Nous avons lancé un mouvement qui s'appelle : Khalifa en prison, tous en prison! "
Le procès de Barthélémy Dias a repris après une pause de 30 minutes, à la suite de laquelle les exceptions soulevées par la défense ont été jointes au fond. Le Maire de Mermoz/Sacré-Coeur a pris la parole pour se défendre : "Je n'ai pas envie de rentrer à la maison. Je veux rester en prison auprès de mon grand frère Khalifa Sall. Je ne vais pas laisser Khalifa Sall tout seul en prison. Si Khalifa Sall couche en prison, je dois me coucher en prison comme lui. Nous avons lancé un mouvement qui s'appelle : Khalifa en prison, tous en prison! Nous sommes tous prêts à aller en prison". Dias-fils a été interrompu dans ses propos et invité par le juge à s'expliquer sur les faits qui lui sont reprochés.
La Maire socialiste a récidivé : "La Constitution du Sénégal m'autorise à me prononcer par la plume, l'image... Je refuse et je refuserai de me taire. La provocation a suscité ma réaction. La provocation, ce n'est pas le verdict dans l'affaire Khalifa Sall, c'est l'injustice. Khalifa Sall ne mérite pas cette injustice", tempête Barthélemy Dias. Son interrogatoire se poursuit à la barre du Tribunal des flagrants délits... 
Vendredi 6 Avril 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :