Baccalauréat 2020 : Des IA prennent les devants pour régler le problème des inondations dans les centres.

Sur décision présidentielle, l'année scolaire 2019/2020 sera prolongée jusqu'au mois de septembre. Une situation qui ne laisse pas indifférents certains Inspecteurs d’Académie de certaines localités qui sont souvent confrontées aux inondations en période hivernale. À Kaffrine, Kédougou et Rufisque, zones très exposées, les devants ont été pris pour un bon déroulement des examens du Baccalauréat. « Les écoles qui sont souvent victimes d'inondation, ont été aménagées pour amoindrir les dégâts. Je peux citer le cas du CEM Momar Sène Waly. On a saisi le préfet et toutes les dispositions ont été prises », a annoncé Mamadou Diop de l’IA de Rufisque. Alors que Aboubakrine Sadikh Niang de l’IA de Kaffrine et Mamadou Lamine Ly de l’IA de Kédoougou misent sur la vigilance et les alternatives pour éviter les mauvaises surprises. Ils se sont prononcés en marge de l'atelier préparatoire du baccalauréat qui s'est tenu ce 9 juillet à Diamniadio...


Vendredi 10 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :