Bac technique sous covid 19 : Le ministre de la Formation Professionnelle satisfait des conditions de déroulement.


Pour s'assurer du bon déroulement du Baccalauréat technique dans un contexte particulier de pandémie, le ministre de la Formation Professionnelle, Dame Diop, a effectué ce lundi 31 août 2020, une visite dans les principaux centres d'examen de Dakar. Une visite qui a débuté au Lycée Delafosse, IPG, pour finir au lycée Limamoulaye.

Lors de cette visite, Dame Diop a fait savoir que les choses se passaient bien dans l'ensemble. "Je voulais féliciter tous les acteurs, notamment le Directeur de l'Office du bac et toute son équipe, les enseignants, qui malgré ce contexte de pandémie ont réussi à organiser dans de très bonnes conditions ce baccalauréat technique", a-t-il précisé.

Et M. Diop de renchérir : "cette année a été particulière avec l'événement de la pandémie, mais l'État a pris toutes les dispositions nécessaires pour que les enseignements apprentissages reprennent pour qu'on en arrive à cette organisation ultime qui est le bac".

À cet effet, Dame Diop a lancé un appel à tous les acteurs afin de se mobiliser pour finir en beauté cette année particulièrement. "Je pense que le chef de l'État a pris tous les moyens idoines pour la réussite de ces examens.

Ainsi, le ministre a exhorté les présidents de centres à davantage se concentrer jusqu'à la proclamation des résultats. "Comme je l'ai dit tout à l'heure aux présidents des centres que nous avons faits. Mais nous devons être davantage concentrés jusqu'à la proclamation des résultats finaux de l'examen du bac technique et du bac général.

En ce qui concerne l'enseignement technique et la formation professionnelle, Dame Diop a fait savoir que les examens ont commencé il y a 3 semaines et qu'ils vont boucler le CAP et le BP est en cours. Ils vont enchaîner avec le BT et le BTS.

Concernant la proclamation des résultats, le ministre de la formation professionnelle indique que le directeur de l'Office du bac lui a rappelé qu'il va utiliser les messages, l'affichage et les radios communautaires. Tout cela, dit-il, rentre dans le cadre du respect du protocole sanitaire. Je salue cette initiative qui nous a permis de nous ajuster par rapport à ce contexte de pandémie pour éviter les rassemblements et la propagation de la maladie. 
Lundi 31 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :