Baba Diallo DG aser « en 2014 Kolda figurait dans la zone rouge avec un taux d’électrification moyen autour de 7%...et nous avons retenu 85 villages à électrifier dans ce nouveau programme…»


Baba Diallo DG aser « en 2014 Kolda figurait dans la zone rouge avec un taux d’électrification moyen autour de 7%...et nous avons retenu 85 villages à électrifier dans ce nouveau programme…»
"En 2014 Kolda figurait dans la zone rouge avec un taux d’électrification moyen autour de 7% et nous avons retenu 85 villages à électrifier dans ce nouveau programme. Avec les efforts consentis ces dernières années, on a pu atteindre un taux de couverture de 18% mais il reste encore beaucoup à faire. C’est pourquoi ce projet se concentre essentiellement dans la région. Ce crd entre en droite ligne avec les missions de l’agence sénégalaise d’électrification rurale (aser) à savoir amener l’électricité partout et pour tous. C’est aussi par rapport aux ambitieux objectifs de son excellence le président de la république, pour l’accès universel à l’électricité à l’horizon 2025. Depuis 2014 nous déroulons le programme national d’urgence d’électrification rurale qui a des composantes d’extensions et de développement de dorsales électriques » soutient Baba Diallo DG de laser lors du crd de lancement de la mise en œuvre du projet d’électrification de « 300 » par mini-réseau photovoltaïque. Il ajoute avec précision « mais le projet demeure un volet important car étant lié à l’utilisation de l’énergie solaire pour installer de mini centrales d’énergies propres au niveau de localités très éloignées du réseau. Ce projet qui vient à son heure avec le financement de la coopération allemande pour un montant de 120 millions d’euro soit près de 79 milliards de f cfa nous permettra d’électrifier 300 localités et parmi celles-ci environ 85 sont retenues dans la région de kolda. C’est dire que c’est une priorité forte qui est accordée à la région dans le cadre de l’électrification rurale pour permettre de relever substantiellement le taux de couverture.» « Le projet a démarré effectivement, nous en sommes à notre 3e crd après celui de kaolack et de kaffrine. Aujourd’hui nous sommes à Kolda et juste après ce crd on va lancer la phase d’enquête et de sensibilisation au niveau des localités. Les commandes sont en cours, les travaux démarrent au mois d’octobre. ET globalement pour une durée de trois ans. Au niveau de Kolda qui fait partie de la phase prioritaire comme Kaffrine, Kaolack et Fatick nous pensons réaliser courant 2020 début 2021 tous les villages prévus dans ce programme-là. C’est un projet complet allant de la production, à l’alimentation et jusqu’à l’installation interne des ménages » estime-t-il. En marge de ce crd, la délégation a visité et mis en service les mini-centrales centrales solaires des villages de Thidelly et de Nghocky dans l’après-midi.
Dimanche 29 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :