BIGNONA : Marche de « dénonciation » des animateurs polyvalents des CTP


Les animateurs polyvalents des Cases des Tout-Petits de la région de Ziguinchor ont battu le macadam mercredi à Bignona, la capitale du Fogny. Ils étaient en effet des dizaines, ayant arboré des brassards rouges, scandé des slogans et brandi des pancartes, qui ont battu le macadam pour se rendre à la préfecture de Bignona où ils ont remis un mémorandum au patron des lieux.
Dans ce mémorandum, justement, les marcheurs ont « dénoncé » leurs conditions de travail qu’ils ont jugées « mauvaises ». En effet, procédant à la lecture dudit document, Yancouba Badji a déclaré qu’ils avaient organisé « cette marche pacifique pour dénoncer et condamner sans réserves les conditions de vie et de travail inacceptables des animateurs polyvalents des CTP ».
Yancouba Badji a déclaré qu’ « après 5 ans de bénévolat pour une bonne partie d’entre les animateurs polyvalents de Bignona, par exemple, leur espoir de mise en position de stage s’estompe de jour en jour ».  A l’en croire, cette situation est due au « très faible » nombre d’animateurs polyvalents mis en position de stage notamment « ces deux dernières années pour le compte de la région de Ziguinchor ».
Les marcheurs ont d’autre part réclamé « l’affectation d’un nouveau coordinateur de l’agence des Cases des Tout-Petits, bureau régional de Ziguinchor, en remplacement de l’ex-coordinateur qui n’est plus dans la région ».
Sur leurs pancartes, l’on pouvait lire des slogans comme, par exemple, « quotas de mise en position de stage faibles pour la région de Ziguinchor ! » ; « dotation des CTP en fournitures ! » ; « manque de matériels de travail dans les CTP au niveau régional » ; « les Tout-Petits, notre raison d’être ! »…
Après avoir reçu le mémorandum des marcheurs, le préfet de Bignona les a remerciés pour s’être conformés aux principes républicains d’une manifestation publique. Alassane Ba Cissé a ensuite promis de transmettre à qui de droit les points qui doivent l’être.
Jeudi 21 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :