BEYTI PALÈNE / Les populations dénoncent l'indigence de leur localité qui n'a ni poste de santé, ni route... en plus d'être enclavée par Ila'a Touba



Profitant de la rencontre annuelle qui réunit l'ensemble des membres de la localité, Beyti Palène a saisi l'occasion de cette édition pour dénoncer sa mise en rade dans le processus de développement du Sénégal. Au terme des échanges qui ont duré toute la journée du mercredi, les populations ont listé leurs doléances et  annoncé une feuille de route caractérisée par une plateforme revendicative. Serigne Moustapha Fall Mouride Sadekh de marteler que '' Beyti Palène ne dispose pas de poste de santé, encore moins de centre de santé et demeure totalement coupée du reste de la région de Diourbel faute de routes. 
À cause de ce manque de pistes de production, poursuit Moustapha Fall Mouride Sadekh, la localité vit une misère inouïe. Cette situation est aggravée par l'autoroute Ila'a Touba qui a participé à davantage enclaver la zone. ''

Visiblement on ne peut plus en colère, notre interlocuteur confiera que les pères de famille de Beyti Palène ont, dans leur écrasante majorité, abandonné leurs champs car étant obligés de parcourir des kilomètres pour contourner  l'autoroute afin d'y accéder. '' Nous n'avons à notre disposition aucune route qui débouche sur l'autoroute. Nos terres sont désormais isolées de notre localité et les autorités ne semblent pas trop se faire de soucis par rapport à nos conditions de vie. ''

Les populations s'engageront tout de même à s'investir pour le développement de leur fief avec des perspectives de construction de mosquée, d'infrastructures de première urgence etc...

 
Jeudi 15 Août 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :