BÉBÉ VOLÉ À TOUBA - Moumy Diaw est tombée. Comment une mère de deux enfants en est-elle arrivée à cette extrémité ? Retour sur une affaire pas comme les autres...


BÉBÉ VOLÉ À TOUBA - Moumy Diaw est tombée. Comment une mère de deux enfants en est-elle arrivée à cette extrémité ? Retour sur une affaire pas comme les autres...
Encore en soins à la clinique de Niary Étages de Darou Khoudoss pour avoir subi la veille une césarienne, Fatou Kiné Aïdara n'en croit toujours pas ses yeux. Elle vient en effet, de retrouver son bébé, âgé aujourd'hui de quatre jours, et qu'elle a failli ne plus du tout revoir. 
Son frère Modou Aïdara qui a accepté de parler à Dakaractu perd ses mots. ''  Nous étions très heureux à la naissance de l'enfant. Mais en ce moment, c'est comme s'il venait de renaître. Nous sommes aux anges. Personne ne nous le volera plus jamais. Au moins pour ça, soyez tranquille '',  parviendra-t-il à marmonner du bout des lèvres, particulièrement content de retrouver son neveu.

LA SUPERCHERIE  DE MOUMY

À peine a-t-elle commis son forfait, que Moumy Diaw ( qui s'était déguisée en infirmière pour tromper la vigilance du vigile et du personnel soignant ) avait choisi de disparaitre un moment avant de regagner sa demeure. Elle vit depuis quelques années à Khaya où elle est bien appréciée. Ses voisines la décrivent comme étant une dame tranquille et respectueuse.  Moumy est mère de deux enfants obtenus lors d'un premier mariage. Divorcée, elle s'est remariée mais peinera à enfanter pour faire plaisir à son nouvel époux. Ce qui constituera une sérieuse gêne pour elle.

De cette situation, naquit en elle l'idée  savamment orchestrée d'avoir un bébé sans que nul ne doute que ce n'était pas le sien. C'est ainsi qu'elle jouera six mois durant à la femme enceinte, gonflant progressivement son ventre avec des objets moelleux. Elle parviendra à tromper son monde sauf, malheureusement, les dames les plus averties. 

Et c'est le dimanche dernier qu'elle s'est résolue à finaliser son projet. C'est ainsi qu'elle s'est rendue au niveau de la clinique de Darou Khoudoss, à l'insu de ses proches, pour y passer la nuit, histoire d'inspecter les lieux et de choisir le bébé qui lui conviendrait le mieux.
Aux environs de 7 heures du matin le lundi, elle passa à l'action, se déguisant en infirmière. Elle disparaîtra avec le nouveau-né, alors âgé seulement de 3 jours.

De retour chez elle, Moumy Diaw jouera cette fois-ci, à la femme qui vient d'accoucher, se plaignant de courbatures et se contentant à boire de la bouillie. Seulement c'était sans compter avec le fait que l'information du vol d'un bébé avait parcouru Touba et environs et que ce vol avait eu lieu non loin de sa maison familiale ( maison de son père où elle a grandi. ) C'était aussi sans compter avec ces vieilles dames qui n'avaient jamais cru à sa grossesse. D'ailleurs, l'une d'entre ces femmes va jouer un rôle prépondérant dans son arrestation.

LE FILM DE L'ARRESTATION

Lorsque l'information a parcouru Touba, une dame s'est tout de suite rapprochée de la famille Aïdara. Elle cherchera à obtenir des indications d'ordre esthétique sur l'enfant volé. On lui fera savoir que c'est un garçon qui a une tâche noire au niveau du front et qu'il a été griffé au niveau de la joue droite. La femme fera sa part d'enquête en rendant à nouveau  une visite à Moumy avant de revenir avec la nouvelle.  Ses soupçons étaient avérés. 

C'est alors que le commissariat spécial de Touba est mis sur le coup. Deux policiers seront envoyés sur les lieux. Moumy tomba et avoua son forfait, la mort dans l'âme. Actuellement placée sous mandat de dépôt, elle devra méditer encore longtemps avant de comprendre ce qui a fait foirer son plan somme toute ingénieux.

En nous éloignant du commissariat, une dame chuchotera à nos oreilles : '' elle voulait juste faire plaisir à son époux et à sa famille. Dieu sait qu'elle n'a jamais été dans ses intentions de faire du mal au bébé ''...
Mardi 28 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :