BBY Joal / Existence d'une liste parallèle : « Notre intention n'est pas de défier le chef de Bby, mais plutôt de respecter le choix des populations... »


La coalition Benno Bokk Yakaar de la commune de Joal-Fadiouth s'est réunie le mercredi 27 octobre 2021 pour statuer sur la situation politique en perspective des élections locales du 23 janvier 2022. À cet effet, la coordination Benno Bokk Yakaar de Joal a vivement décrié le choix de Mme Siby comme tête de liste communale et pris la ferme  décision de présenter une liste parallèle.

"Nous avons appris avec stupéfaction la désignation de Mme le ministre du pétrole et des énergies, Sophie Gladyma, pour diriger la liste de la coalition. Ce choix sans légitimité populaire tue la valeur du militantisme et bafoue le respect de la volonté des alliés. Nous prenons acte de cette décision.
D'emblée, nous voulons informer l'opinion nationale et internationale que depuis 4 mois nous avons travaillé d'arrache-pied pour désigner consensuellement le camarade Pierre Joe Ndiaye de l'Alliance pour la République pour être le candidat de Benno Bokk Yakaar de la commune. Nous avons communiqué là dessus et déposé au niveau de la présidence de la République une résolution signée par les partis alliés. Nous avions aussi attiré l'attention du Président de la coalition du danger et les germes que porte le choix de Mme le ministre, car le spectre de 2014 est toujours frais dans les esprits jaoliens. Hélas, notre grande surprise a été de constater le gourvernail tanguer vers une destination obscure", indique le communiqué.

Cependant, la coordination  Benno Bokk Yakaar de la commune de Joal à travers toujours ce communiqué, a décidé de présenter une liste parallèle non pour défier le chef de Bby, mais plutôt pour respecter le choix des fils de Joal...

"Notre intention n'est pas de défier le chef de la coalition. Mais il se trouve que le choix de la population ne doit pas être torpillé. Ainsi, nous sommes obligés de défendre la logique politique rationnelle, la dignité et les valeurs de la population joalienne. C'est dans ce contexte que nous avons décidé à l'unanimité de participer aux élections locales sous la bannière de la coalition Défar Sa Gokh de Adama Faye. À cet effet, nous excluons toute négociation venant de quelque bord qu'il soit.  Dès demain, nous allons déposer le nom de notre mandataire à la préfecture départementale et commencer à constituer notre liste. Nous sommes tous déterminés à aller jusqu'à bout de notre logique pour qu'au soir du 23 janvier 2022 nous sortions vainqueur haut la main des élections à Joal et déposions sur la table du Président Macky Sall notre victoire de la légitimité populaire..." 


Jeudi 28 Octobre 2021
Dakaractu




1.Posté par Toto le 28/10/2021 11:38
Tout ceci n'est que mansonge ces gars ne représentent rien dans la commune de Joal Fadiouth se sont au contraire ce groupe d'individu qui ont fait reculer notre commune de 20 ans et plus se sont ces gars qui parlent qui ont vendu les terres de nos ancêtre et aujourd'hui ils veulent tromper le président en donnant de fausses informations ils ne représentent rien à joal ils ont été vomi par la population de Joal Fadiouth
Pour l'intérêt de notre commune le président à bien fait de les écarter pour la bonne marche de notre chère commune

Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :