BABACAR DIOP À TOUBA : « Les maires de Thiès ne sont pas à acheter… Nous allons récupérer tous les espaces verts privatisés »


Si dans ses plans, le régime du Président Macky Sall projetait de dégarnir le plateau politique de Yewwi Askan Wi à Thiès, tout semble augurer  que le projet sera vain. C’est du moins l’assurance que donne le nouveau maire de la capitale du Rail.

Pour Babacar Diop, qui sortait ce vendredi, d’un entretien avec le Khalife Général des Mourides,ses collègues de là-bas ne sont pas à acheter. « Thiès sera épargnée de la vague de débauchages entamée par le régime. Les maires que nous avons à Thiès n’ont pas de prix. Nous allons gagner les législatives », aura-t-il dit notamment. En conséquence de ce qui précède, YAW va conserver ses hommes des dernières élections locales. 


Le temps que tout cela se vérifie dans quelques mois, Babacar Diop dira être venu rencontrer Al Muntaqa pour lui dérouler sa feuille de route pour Thiès. « J’ai voulu consacrer ma première visite officielle au Khalife Général des Mourides qui a reçu le bureau municipal. Nous lui avons fait part de nos projets pour Thiès. Nous sortons de cette rencontre remplis de la conviction que ses prières seront exaucées et que nous arriverons à réaliser l’ambition que nous portons. Nous avons une grande ambition pour Thiès ».

Interpellé sur ses priorités, l’édile de la capitale du Rail choisira de ne pas hésiter. « D’abord l’environnement. La mission primaire d’une collectivité locale c’est le cadre de vie. Thiès est devenue une ville fantôme. Ma responsabilité est de faire de Thiès une vraie ville, une ville verte. Beaucoup d’espaces ont été privatisés et nous avons mis en place un processus pour les récupérer. Nous voulons renouveler les caïlcédrats. » Le maire parlera aussi de formation et de bourses à accorder aux jeunes... 
Vendredi 22 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :