Awa Guèye, 2e vice-présidente de l'Assemblée nationale : " Je n'ai pas jugé nécessaire répondre à l'appel... Benoît Sambou a précisé qu'il n'y a ni mobilisation ni de pancarte..."


Awa Guèye, 2e vice-présidente de l'Assemblée nationale : " Je n'ai pas jugé nécessaire répondre à l'appel... Benoît Sambou a précisé qu'il n'y a ni mobilisation ni de pancarte..."
Telle est la déclaration de la députée Awa Guèye, après avoir manqué à l'invite du président de la commission nationale du dialogue des territoires, Benoît Sambou, qui était venu à Kaolack ce dimanche matin dans le cadre d'une mission de réconciliation. " Je n'ai pas jugé nécessaire répondre à cet appel parce que les termes de l'appel étaient très clairs. Il s'agit de convoquer les responsables pour échanger avec eux et délivrer le message de son excellence le président, Macky Sall ", déclare d'emblée la 2e vice-présidente de l'Assemblée nationale.

Elle poursuit avec le même ton. " Mr Benoît Sambou qui est l'émissaire a bien précisé qu'il n'y a pas de mobilisation, pas de pancartes ni d'animation. Et il a juste besoin des responsables pour échanger avec eux. Maintenant, moi vers 10 heures, j'ai fait un tour à la chambre de commerce où  j'ai vu un cafouillage total et j'ai donc préféré retourner chez moi pour m'adonner à mes activités. "

En effet, Mme Awa Guèye a convoqué cet après midi les femmes de sa sensibilité en vue de mettre à leur disposition des financements. Ainsi, 6 présidentes de groupements féminins ont pu bénéficier du programme des " calebasses de l'émergence". Au total, plus de 30 calebasses ont été offertes aux femmes depuis le lancement dudit programme en 2014.
Dimanche 7 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :