Avec 200 milliards de Fcfa investis dans les énergies propres en 2016 : Le Sénégal deuxième performance d’Afrique (résultats Climatescope)


Avec 200 milliards de Fcfa investis dans les énergies propres en 2016 : Le Sénégal deuxième performance d’Afrique (résultats Climatescope)
Bloomberg New Energy Finance a publié ses derniers résultats Climatescope lors du sommet BNEF The Future of Energy à Shanghai. Le Sénégal se positionne selon une note rendue publique,  avec près de 27 places de classement gagnés entre Climatescope 2016 et Climatescope 2017, en temps que deuxième meilleure performance d’Afrique après le Kenya, et onzième pays au classement général. Cela grâce notamment à ses investissements dans les énergies propres qui sont passés de près de 400 millions de dollars en 2016 (200 milliards de Fcfa) à 25 millions de dollars en 2015, (plus de 12 milliards). « Cette augmentation de score est la plus remarquable de Climatescope 2017 » lit on aussi sur la note. Le rapport de rappeler que début 2017, le Sénégal a raccordé au réseau un premier grand projet solaire de 50MW ce qui fait que notre pays est en voie d’atteindre son objectif d’avoir 20% de capacité de génération parvenant de sources renouvelables fin 2017. Il est même possible que cet objectif soit surpassé. Mais aussi  244MW de projets solaires et éoliens sont actuellement en chantier des projets raccordés au réseau d’ici 2019.  Notre pays selon toujours la même source, a également lancé un appel d’offres pour un projet photovoltaïque de 100MW, une nouveauté.
Cependant conclut la note, le Sénégal pourrait néanmoins améliorer sa stratégie envers le changement climatique. « La stratégie domestique face au changement climatique n’étant pas contraignante, il y a un sérieux manque de régulation et d’incitations à la mitigation » finit elle.
 
Mardi 28 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :