Autoroute à péage : Un rapport de Legs Africa pointe les carences de l'État.


L'économiste financier, le docteur Khadim Bamba Diagne a participé à l'étude d'évaluation socio-économique et environnementale de l'exploitation de l'autoroute à péage Dakar-Diamniadio-Aibd, initiée par Legs Africa.

Lors de la présentation du document, le financier a décelé un sérieux manque à gagner pour l'État en plus de 10 ans d'exploitation : « Sur 147 milliards, l’État devait toucher 21 milliards de taxe sur la valeur ajoutée (Tva) mais il n’a touché que 19 milliards Cfa. Sur les 147 milliards Cfa, l’État n’a reçu que 3 milliards Cfa d’impôt sur le bénéfice et l’impôt sur le revenu est de 2 milliards Cfa. Au total, l’État a gagné 28 milliards Cfa sur les 147 milliards Cfa de chiffre d’affaires, alors qu'initialement c'est 107 milliards qui étaient escomptés. »

Selon le présentateur de l'étude, l'État devrait faire preuve de plus de vigilance dans la gestion du contrat car Eiffage fait tout pour minorer les recettes de l'État.

À titre d'illustration, il précise : « Une fois le chiffre d’affaires obtenu, les charges sont enlevées, et vous vous retrouvez avec la valeur ajoutée. Avec cette dernière, vous supportez d’autres charges, surtout salariales, et vous avez l’excédent d’exploitation. Vous cherchez le résultat d’exploitation. Vous créez des résultats exceptionnels avant d’arriver aux résultats courants avant impôt. Sénac a joué à un jeu simple et qui est passé. Ils ont augmenté les charges avant de payer l’impôt sur le bénéfice. Ainsi sur les 147 milliards Cfa, les résultats courants avant impôt sont de 10 milliards Cfa. Donc les 100 milliards sont des charges. A qui les a-t-on payés ? L’idée est de créer le maximum de charges pour payer le minimum de bénéfices possibles ».

Le danger selon le financier, c'est que l'État avec son investissement, gagne moins que les entreprises. C'est pourquoi l'État doit reprendre en charge l'institution. L'intelligence financière exigerait a l'État de demander à l'entreprise de se limiter à gérer uniquement l'autoroute à péage...
Vendredi 13 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :