Augmentation des cas de Covid-19 dû aux rassemblements dans les funérailles : Birahime Seck accuse les autorités.

Dernièrement, le Sénégal a noté de nombreux décès liés à la Covid-19, surtout avec les célébrités. Une situation qui a amené les médecins à faire le traçage du parcours des personnes infectées par le virus. Les résultats ont montré que la plupart des morts ont attrapé le virus dans les funérailles et levée de corps. Ainsi, le coordinateur du Forum Civil accuse les autorités d'être à l'origine de l'augmentation des cas de Covid-19. « Il y a certains rassemblements qu'on ne devrait pas accepter dans ce pays. Et ce sont les autorités même qui vont dans ces rassemblements surtout dans les funérailles. Ils sont les premiers à être devant les caméras », a-t-il dénoncé.

Il poursuit : « les médecins ont dit ce matin que la plupart des cas, au moment des traçages sont issus des funérailles et des levées de corps ». Ce qui veut dire, selon lui, que la responsabilité est ailleurs et non auprès des populations et des journalistes.

À cet effet, Birahime Seck a également révélé qu'un médecin qui dit que nous sommes entre 50 000 et 70 000 cas contrairement aux informations fournis par le gouvernement.

Le coordinateur du Forum Civil s'exprimait en marge de l'atelier de formation sur le projet pour la mise en application des engagements anti-corruption de l'Afrique avec la Convention des jeunes reporters du Sénégal.


Vendredi 7 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :