Au moins 31 personnes tuées dans une attaque dans le centre du Mali-autorités


BAMAKO, 3 décembre (Reuters) - Au moins 31 personnes ont été tuées vendredi dans le centre du Mali lorsque le bus qui les transportait a été la cible de tirs, ont annoncé les autorités.

Le bus a été attaqué par des hommes armés non identifiés lors de son trajet entre le village de Songho et le marché de Bandiagara, a indiqué le maire de la ville voisine de Bankass, Moulaye Guindo.

"Des hommes armés ont tiré sur le véhicule, crevé ses pneus et tiré sur les passagers", a-t-il précisé.

Au moins 31 personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées ou portées disparues, ont déclaré Moulaye Guindo et une autre source préférant conserver l'anonymat.

L'attaque s'est déroulée au coeur de la région de Mopti, l'épicentre au Mali des violences perpétrées par les groupes insurgés liés à Al Qaïda et au groupe Etat islamique (EI).

 

Vendredi 3 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :