Attaque de l'armée en Casamance : « Force doit rester à la loi » (Me El Hadj Diouf)


Pour Maître El Hadj Diouf, les autorités sénégalaises doivent prendre les mesures idoines pour faire régner l'ordre en Casamance où des militaires sénégalais ont été attaqués par des groupes armées qui appartenaient au mouvement MFDC.

Lors d'une conférence de presse tenue cet après-midi, l'avocat estime que force doit rester à la loi pour mettre fin au banditisme qui ne dit pas son nom dans cette partie du territoire national...
Lundi 31 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :