Attaque de Boungou : Macky Sall au Burkina Faso pour présenter les condoléances de la Cedeao.


En provenance de Niamey au Niger où il a pris part au sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao sur la crise qui sévit en Guinée-Bissau, le président Macky Sall a été mandaté par ladite organisation pour aller au Burkina Faso présenter à son homologue Roch Kaboré, leurs condoléances suite à l’attaque de Boungou.

Le président sénégalais a expliqué être porteur d'un message de ses pairs de la Cédéao : « Nous nous sommes inclinés à Niamey, lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, en mémoire des victimes décédées et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Les chefs d’Etat m’ont demandé de transmettre leur message de condoléances au président du Faso et au peuple burkinabè », a dit Macky Sall. Une information relayée par nos confrères de la Radio Oméga. 

Dans l'élément suivi par Dakaractu, il est aussi évoqué la présentation de condoléances du Sénégal au Burkina Faso. « Je suis venu pour exprimer, à mon frère et ami, le président Roch Marc Christian Kaboré, la solidarité du peuple sénégalais suite à l’attaque de Boungou. Une attaque barbare et insensée », a indiqué Macky Sall à l’issue de son entretien avec le président du Faso. 

Une occasion que l'autorité sénégalaise a mise à profil pour tenter de rassurer les Burkinabés.  « Nous voulons aussi dire au peuple burkinabè que nous sommes dans un monde où aucun pays n’est épargné par les violences terroristes. Quand vous prenez les pays les plus développés, on y enregistre aussi quotidiennement des attaques », a-t-il ajouté avant prendre son vol.
Vendredi 8 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :