Attaque contre le ministre de la Justice : Ses jeunes sympathisants récusent la dénaturation de ses propos


En conférence de presse ce mardi 16 mars 2012, les jeunes sympathisants du ministre de la Justice Me Malick Sall ont déploré les attaques subies par leur leader suite à une interview qu'il avait accordée à France 24. En effet, le garde des Sceaux a déclaré dans un entretien téléphonique avec France 24 que ces jeunes, qui sont sortis, sont des lutteurs. Ils fréquentaient les écoles pour s’entraîner matin, midi et soir. Mais cela fait un an qu’il n’y a plus de combat de lutte, raison pour laquelle ils sont sortis manifester.

Concernant ces propos, ses jeunes sympathisants jugent que ce sont des personnes mal intentionnées doublées d'une malhonnêteté intellectuelle manifeste qui veulent manipuler l'opinion. "Nous constatons que Me Malick Sall,  ministre de la Justice, Garde des sceaux fait l'objet d'attaques dues à une dénaturation et un travestissement de ses propos", a fait  savoir Abdourahmane Sène, membre sympathisant de Me Malick Sall.
Il ajoute que le ministre de la Justice a tenu un discours de compassion digne d'un bon père de famille, soucieux du vécu de ses enfants.

 

Selon Abdourahmane Sène, le ministre de la Justice a fait une plaidoirie pour toute la jeunesse sénégalaise, notamment les acteurs du monde de la lutte qu'il a cités en exemple, car conscient des difficultés auxquelles ils sont confrontés à cause de la crise sanitaire.


À cet effet, les sympathisants du garde des Sceaux s'engagent à défendre avec ardeur les valeurs de la République.

Mercredi 17 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :