Atelier Régional des Assises de la Société Civile de Saint-Louis : Le Président de la cellule CONGAD dresse un tableau sombre


Atelier Régional des Assises de la Société Civile de Saint-Louis  : Le Président de la cellule CONGAD dresse un tableau sombre
Dans le cadre d’une tournée d’information et de sensibilisation sur le processus d’organisation des assises de la société civile, le CONGAD a convié les  ONG, organisations Communautaires de Base, organisations de jeunes et de femmes, et mouvements émergents à un large débat  sur le processus d’organisation des Assises nationales de la Société civile.

Après Thiès et Louga, les membres de la société civile ont travaillé à Saint-Louis d’arrache pied sur le rôle et l’importance de leur organisation dans le vécu quotidien des Sénégalais.

Au cours de cette rencontre, le président de la cellule CONGAD  de la région Nord, Samsdine Badji a fait un constat sur la société civile. « Notre Société civile est malade, car elle est actuellement inefficace. Dans sa grande diversité, elle n’arrive pas à s’entendre, ni à jouer sa mission de défense des intérêts de la population. Notre société a un problème de crédibilité à la fois aux yeux de l’opinion et surtout par rapport aux autorités, » a-t-il dénoncé.

Face à ce constat, M. Badji a annoncé que ces assises devraient pouvoir leur permettre de répondre aux interrogations relatives à leur statut et de fournir beaucoup d’efforts, en agissant ensemble pour atteindre leurs objectifs fondamentaux, entre autres, l’harmonisation des efforts et actions, la restauration de la confiance de la Société civile, la construction d’une synergie des acteurs et son autonomisation.

A l’issue de ces travaux, un comité régional de suivi  et de coordination a été mis en place pour travailler sur les spécificités de la région par rapport au document final des assises nationales de la société civile.

  
Jeudi 9 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :